Quelques astuces pour poser un rosier grimpant sur un mur?

Le rosier grimpant est un arbuste à fleurs très apprécié en décoration, mais aussi pour ses différentes vertus médicinales. Il aime le soleil et la lumière. Comment peut-on alors le faire tenir sur un mur ? Découvrez dans cet article les différents types de rosiers grimpants qui existent et quelques conseils pratiques pour les installer sur le mur. 

Les différentes variétés de rosiers grimpants

Le rosier grimpant lorsqu’il est bien entretenu, il embellit le mur de votre concession et laisse une agréable odeur.  Ils sont au nombre de deux et se distinguent par leur système de floraison.

Le rosier grimpant remontant

Il donne des roses de nombreuses fois au cours de la saison lorsqu’ on le débarrasse des fleurs fanées qui nuisent à son développement. Son activité marque une pause lors de l’apparition des gelées.

Le rosier grimpant non remontant

Il donne des roses justes une fois, mais en abondance, et cela au cours du printemps.  

Quelques conseils pour planter un rosier grimpant

Si votre mur est de grande taille, il suffit de creuser un trou de 40cm et de mettre en terre un rosier grimpant tous les 3 m. Vous pouvez combiner vos plantes grimpantes remontantes ou non, mais aussi les rosiers parfumés. Par souci d’esthétique, il est possible d’agencer différentes couleurs de fleurs. Le plus important est d’obtenir l’harmonie. Mettez des clématites dans les différents intervalles de vos plantes grimpantes. Choisissez un rosier grimpant en adéquation avec la taille de votre mur. Puisqu’au cours de leur développement certains rosiers grimpants grâce à leurs branches peuvent atteindre de très grande taille et la rose peut devenir encombrante. Surtout, n’oubliez pas de laisser dans votre jardin ou plantation un espace de 40cm entre les murs ou les clôtures et votre arbuste. 

Comment faire tenir le rosier grimpant sur le mur ?

Le point d’ancrage sur lequel vous devez nouer vos branches charpentières de votre rosier doit être robuste. Ainsi, vous pouvez choisir un treillage solidement fixé au mur avec des accessoires ou des cordes bien ficelées et tendues sur lesquels vous nouerez par la suite vos branches mères.

Quelle que soit l’option que vous choisissez, les cordes ou le treillage doivent éviter d’être collés au mur, afin que l’air puisse circuler librement.  Le support servira à étendre et fixer sur un mur, les branches mères en les courbant le long des cordes ou du support afin de permettre leur floraison. 

La taille du rosier grimpant 

Lorsque votre rosier est bien entretenu, vous pouvez commencer par obtenir des roses dès la première année.  Les rosiers grimpants non remontants donnent très vite des roses. Il faut éviter de les couper les tiges en mars, sous peine de supprimer la rose qui bourgeonne. C’est à la fin de la floraison qu’on peut le tailler en prenant le soin d’enlever les fleurs desséchées.

Par contre, pour les rosiers grimpants remontants, mars est le moment propice pour les faire tailler. Il est recommandé de couper les tiges qui évoluent sur les principales.  L’arbuste de pierre de Ronsard offre de magnifiques roses vous devez absolument l’avoir dans votre jardin ou plantation.